Une intégrine cruciale pour le développement du psoriasis

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique médiée par les lymphocytes T, la migration de cellules T activées dans l’épiderme semblant nécessaire au développement de la maladie. La migration de ces lymphocytes dépend de l’interaction avec des protéines extramatricielles comme le collagène.

 Des dermatologues de l’hôpital universitaire de Zurich viennent de montrer que le blocage de l’interaction de l’intégrine alpha-1 beta-1- (VLA-1) avec le collagène prévenait l’accumulation des lymphocytes T épidermiques et l’immunopathogenèse du psoriasis.

L’intégrine alpha-1beta-1 est un récepteur de surface lié au collagène exclusivement exprimée, au niveau des lésions psoriasiques, par les cellules T épidermiques, mais non par les cellules T du derme. Les cellules T alpha-1 beta-1 positives présentent les marqueurs de surface caractéristiques des cellules mémoire effectrices et contiennent des niveaux élevés d’interféron gamma, mais pas d’interleukine-4.

 Le blocage de l’intégrine alpha-1 beta-1 inhibe la migration des cellules T dans l’épiderme dans un modèle de xénogreffe cliniquement pertinent. Ceci s’accompagne d’ une complète inhibition du développement du psoriasis, comparable à celle induite par les inhibiteurs du TNFalpha (tumor necrosis factor).

Ces observations illustrent le rôle crucial de l’intégrine alpha-1 beta-1 dans le contrôle de l’accumulation des lymphocytes T mémoire dans l’épiderme psoriasique.  Ceci ouvre de nouvelles pistes thérapeutiques centrées sur les interactions des lymphocytes T avec la matrice extracellulaire.

Dr Arielle Lellouch-Tubiana

Référence
Conrad C et coll. : Alpha(1)beta(1) integrin is crucial for accumulation of epidermal T cells and the development of psoriasis.” Nat Med. 2007;13 : 836-42

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article