L’eczéma des mains guérit rarement…

L’eczéma des mains est une dermatose fréquente dont l’évolution dans le temps est mal connue. Une étude prospective menée au Danemark a inclus pendant 1 an 522 personnes (347 femmes et 175 hommes) vues en consultation de dermatologie pour un eczéma des mains. Des patchs-tests ont été pratiqués chez 425 (81 %) de ces patients, les autres ayant déjà été testés auparavant.

La dermatite des mains était légère dans 38 % des cas, modérée dans 49 % et sévère dans 11 %. Vingt-trois pour cent des patients étaient atteints depuis plus de 10 ans. La dermatite d’irritation était la plus fréquente : elle a été diagnostiquée chez 33 % des sujets, alors qu’une allergie de contact a été mise en évidence chez 13 % des hommes et 20 % des femmes et une dermatite atopique chez 15 % des hommes et 16 % des femmes. Chez 34 % des hommes et 29% des femmes, la dermatite était potentiellement professionnelle. Aucune relation n’a pu être faite avec le tabagisme.

Ce travail s’est poursuivi dans les 5 années suivantes par l’envoi de questionnaires annuels. Le taux de réponses à un an était de 80 % (417 sur 522) et de 68 % à 5 ans.
Après un an, 81 % des 417 patients avaient toujours un eczéma des mains persistant ou intermittent, et 65 % après 5 ans (232 sur 355). Le pronostic était d’autant plus péjoratif que les lésions initiales étaient étendues. Cependant, 48 % des patients se sont dits améliorés alors que 6,7 % signalaient une aggravation. Un quart des personnes ayant répondu aux questionnaires n’utilisaient jamais de gants. Très peu de patients ont pu fournir de nouvelles informations sur la cause de la maladie.

La dermatite des mains est donc bien une maladie chronique. Même si le traitement peut en améliorer l’évolution, il la guérit rarement. Une prise en charge au long cours est nécessaire mais reste à codifier.

Dr Geneviève Démonet

Référence
Veien N et coll. : Hand eczema : causes, course, and prognosis I and II » Contact Dermatitis 2008 58 (6) : 330-334 et 335–339.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article