Psoriasis : la peau et les os ?

Le psoriasis est une affection systémique. A ce titre, il a fait l’objet de nombreuses études qui ont pu documenter une corrélation nette entre psoriasis et risque de syndrome métabolique, de maladie cardio-vasculaire, de lymphome, de bronchopneumopathie chronique obstructive… Faut-il ajouter l’ostéoporose à cette liste non encore exhaustive ? Probablement, du moins pour ce qui concerne le sexe masculin selon l’étude épidémiologique effectuée par Jacob Dreiher et une équipe de l’université de Tel Aviv qui a étudié les dossiers de 7 936 patients âgés de 51 à 90 ans et souffrant de psoriasis pour les comparer à ceux de 14 835 témoins de la même base de données du Clalit Health Services. Malgré le fait (ou à cause de lui ?) que l’ostéoporose est plus fréquente chez la femme dans cette classe d’âge, ce n’est que chez l’homme que les investigateurs ont retrouvé une corrélation nette avec le psoriasis. 

Pratiquement, ce sont 3,1% des hommes avec psoriasis qui ont une ostéoporose marquée par une densité minérale osseuses <2,5 DS contre 1,7 % dans la population contrôle (p<0,001 ; OR=1,86 ; intervalle de confiance à 95 % [IC95] entre 1,44 et 2,39) alors que chez la femme, les chiffres correspondants sont de 22,3 % versus 20,2 % (p=0,008 ; OR=1,13 ; IC95 entre 1,03 et 1,25).

En analyse multivariée cependant, la valeur significative de la corrélation chez la femme disparaît (OR ajusté=1,09 ; IC95 entre 0,98 et 1,21 ; p=0,100) alors qu’elle persiste chez l’homme (OR ajusté=1,70 ; IC95 entre 1,31 et 2,19 ; p<0,001) et est d’autant plus manifeste qu’ils sont plus jeunes. C’est probablement par le biais d’une augmentation de certaines cytokines (interleukin-6, tumor necrosis factor…) que ce risque s’explique, concluent les auteurs.

Dr Dominique-Jean Bouilliez

Référence
Dreiher J et coll. : Psoriasis and osteoporosis: A sex-specific association ? J Invest Dermatol 2009. Publication avancée en ligne le 22 janvier 2009.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Iatrogénie ?

    Le 23 avril 2009

    Cela ne serait pas plutôt l'effet iatrogénique des corticoïdes locaux (et autres traitement) à usage itératif qui favoriserait l'ostéoporose chez ces psoriasiques ?

    J Waked

Réagir à cet article