Soins palliatifs : les infirmières réclament plus de formation

Paris le 23 juin 2009. Le ministre de la santé a présenté mercredi 17 juin en conseil des ministres une communication sur la mise en oeuvre du "programme de développement des soins palliatifs" annoncé il y a un an par Nicolas Sarkozy. Ce programme, vise à permettre aux patients, de vivre leur fin de vie le plus sereinement et dignement possible. En effet, les Français meurent le plus souvent à l'hôpital, alors que 80 % d'entre eux souhaitent finir leur vie chez eux. Ce nouvel accompagnement s’appuie sur les réseaux : des équipes salariées spécialement formées à l'accompagnement en fin de vie assurant la coordination des soins avec le médecin de famille, l'infirmière libérale, l'hôpital, le pharmacien…

Même pas la moyenne

En première ligne de ces soins palliatifs à domicile, les infirmières libérales contestent les propos tenus par Roselyne Bachelot mercredi. Selon elle, le développement d’une "véritable culture palliative" se poursuit. « Les formations des personnels paramédicaux ont été adaptées pour mieux intégrer la dimension palliative et il en sera bientôt de même pour les études de médecine », a-t-elle précisé.

Faux, répond Le Syndicat National des Professionnels Infirmiers regroupant infirmières, cadres infirmiers et infirmières spécialisées : « La Ministre n’a pas du voir le nouveau programme de formation en IFSI, dans la mesure où l’enseignement des soins palliatifs y est particulièrement limité : une seule et unique unité d’enseignement (UE 4.7 "Soins palliatifs et fin de vie") au 5ème semestre, soit seulement 10 h de cours et 20 h de Travaux Dirigés. » Et le syndicat de s’inquiéter des "mesures de compensations entre UE". Avec ce système de notation, il n’est même pas indispensable d’avoir la moyenne à l’examen ‘soins palliatifs’ qui ne représente qu’un très faible pourcentage de la Licence. Malgré plusieurs demandes d’un renforcement des formations en soins palliatifs à la Direction de l’Hospitalisation et Organisation des Soins (DHOS), aucun aménagement d’enseignement n’a été estimé nécessaire par cet organisme.
Trois expérimentations dans les prochaines semaines

Quoiqu’il en soit, le programme est déjà en marche. Selon le ministère de la santé, trois expérimentations d’accompagnement à la fin de vie vont être lancées dans les prochaines semaines. Deux concerneront les personnes âgées ; la troisième proposera un accompagnement pédiatrique. Il s’agit selon le ministère d’adapter le système de santé des « maisons d’accompagnement » (établissements au carrefour de l’hôpital, de la maison de retraite et du domicile) qui permettront un suivi privilégiant avant tout une approche humaine.

LW

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Des dinosaures qui ont toujours aussi peur de la mort

    Le 30 juin 2009

    Je suis infirmière depuis 10 ans et les soins palliatifs je les pratique depuis longtemps. Mais dans des conditions déplorables alors quand on écoute les beaux discours de Mme Bachelot on a de quoi se révolter. Elle a transformé les centres de soins en de véritables petites entreprises où le patient est devenu un chiffre d’affaire et non un être humain. Pour les soins palliatifs, les formations nous sont souvent refusées pour des raisons de budget et lorsque nous avons la chance de visiter un véritable centre de soins palliatifs, on nous renvoie rapidement à la réalité en nous disant que nous n’aurons jamais les même moyens financiers.
    La mentalité des médecins doit aussi évoluer. Car, lorsque nous travaillions avec des dinosaures qui ont toujours aussi peur de la mort et qui ne veulent pas ou ne savent pas soulager leurs patients, nous, infirmières nous avons peu de moyens pour les convaincre de réagir....
    On peut toujours parler de formations pendant les études d’IDE, mais si en pratique rien n’évolue et si les moyens ne sont pas débloqués, alors on fera toujours de l’à peu prés sauf si bien sûr le patient à la chance de connaître personnellement le pharmacien ou le directeur du service de soins.

Réagir à cet article