Lymphœdème et dermite chronique des mains : une association pas si rare

Des dermatologistes anglais rapportent 9 cas de lymphœdème des membres supérieurs (mains et avant-bras) uni ou bilatéral associé à une dermatose des mains, observés sur une période de 4 ans. La plupart de ces patients avaient des antécédents de dyshidrose ancienne des mains et 3 d’entre eux n’avaient jamais eu de signes patents de surinfection de cette dyshidrose. Cependant, après l’apparition du lymphœdème, tous ont présenté des épisodes de surinfection. Sur les lympho-scintigraphies réalisées, on retrouvait un retard du drainage lymphatique particulièrement en cas de lymphœdème unilatéral.

Le mécanisme d’un tel lymphœdème n’est pas identifié : il peut relever d’une lymphangite oblitérante secondaire aux épisodes infectieux répétés ou à la dermatose inflammatoire chronique. Le lien entre lymphœdème et dermatose inflammatoire des mains est d’autant plus plausible qu’on a pu voir dans certains cas le lymphœdème régresser lorsque la dyshidrose était correctement traitée.

Dr Patrice Plantin

Référence
Pearce VJ et coll. : Hand dermatitis and lymphoedema. Br J Dermatol 2009;161:177-80

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article