Après le traumatisme, l’arthrose n’est pas rare

L’arthrose post traumatique est une entité différente de l’arthrose généralisée, et l’on ne dispose que de peu de données épidémiologiques à ce sujet. Une équipe canadienne a étudié, chez 10 407 individus, la prévalence et l’incidence de l’arthrose post traumatique de la hanche, du genou et de la cheville, survenant après une fracture ou une luxation de ces articulations. Au cours d’un suivi moyen de 3 ans, 13,3 % des patients ont développé une arthrose de l’articulation traumatisée, plus fréquente pour les traumatismes de la hanche et du genou que pour ceux de la cheville.

Dr Roseline Péluchon

Référence
Vaillancourt J et coll. : Prevalence and incidence of post-traumatic osteoarthritis in the population of the province of Quebec. Osteoarthritis Research Society International (OARSI) –World Congress of Osteoarthritis (Montréal, Canada) : 10-13 septembre 2009.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.