Gros plan sur les mycosis fongoïdes T CD8 +

A propos de 7 cas de mycosis fongoïde caractérisés par un infiltrat lymphocytaire T CD8+, les auteurs rappellent que moins de 5 % des mycosis ont un tel phénotype. Leur présentation clinique est variée : kératodermie plantaire, lésions à type de papulose lymphomatoïde, aspect de poïkilodermie ou mycosis fongoïde folliculaire. L’évolution de ce type de MF est prolongée et semble de bon pronostic.

Dr Patrice Plantin

Référence
Antoniou C et coll. : Clinical characteristics and course of CD8+ cytotoxic variant of mycosis fungoides: a case of 7 patients. EORTC Cutaneous Lymphoma Task Force : “Cutaneous lymphoma: from the molecule to the clinic” (Copenhague) : 5-7 septembre 2008.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article