Isolement dans les hôtels : une grande expérimentation lancée à Paris

Paris, le mardi 21 avril 2020 - Durant leur conférence de presse de dimanche, Édouard Philippe et Olivier Véran ont annoncé qu'après le 11 mai, la France adoptera une stratégie d’isolement des patients infectés. En pratique tous les patients symptomatiques devraient pouvoir bénéficier d'un test PCR et les patients Covid + se verront systématiquement proposer un isolement dans des hôtels afin de casser les chaines de transmission (alors que les contaminations intrafamiliales constituent la première source de propagation du virus comme l’ont confirmé des travaux chinois).

Il s’agit là, comme pour les masques, d’un changement de doctrine, le Directeur Général de la santé avait en effet indiqué il y a quelques jours qu’une telle politique lui paraissait inutile (notamment parce que les contaminations intrafamiliales ont souvent déjà eu lieu avant le premier dépistage).

Quoi qu’il en soit, et au-delà des débats et polémiques, l’ouverture de structures intermédiaires permettant de mettre en quarantaine des patients atteints de formes simples ou modérées de Covid-19 a déjà été déployées, comme en Chine, en Espagne ou en Italie, tandis qu’une première expérimentation a été lancée en France à Perpignan.

En vue de la sortie du confinement, il manquait encore en France une expérimentation de grande ampleur de ce type de dispositif.

Des « enseignements » dans quelques jours

C’est désormais chose faite grâce à l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris et le groupe Accor qui unissent leurs forces pour mettre en place des « hôtels Covid-19 ».

Ce dispositif pilote, baptisé « Covisan », sera destiné aux patients atteints de formes modérées. Quatre hôpitaux et quatre hôtels sont pour le moment concernés : à Paris, la Pitié-Salpêtrière et l’hôpital Bichat (18e), à Colombe, l’hôpital Louis Mourier et à Bobigny, l’hôpital Avicenne. Chacun de ces hôpitaux se verront adjoindre les services d’un hôtel Accor à proximité. La Croix-Rouge sera également mobilisée.

Il n’y aura pas de médicalisation des hôtels au sens strict : « c’est là où notre expérience d’avoir suivi 50 000 patients à distance à travers la plate-forme Covidom depuis un mois est utile, nous avons rodé un système de suivi de personnes porteuses de Covid », assure Martin Hirsch au journal Le Monde. Seule vraie présence médicale, des équipes d’intervention seront constituées d’infirmiers et d’internes, pour assurer des tests de dépistage. Ce sont donc, probablement, les salariés volontaires de ces hôtels qui assureront le service logistique.

Le dispositif, sous l’égide de la préfecture d’Ile-de-France et de l’Agence régionale de santé, s’effectuera sur la base du volontariat. Par ailleurs, pour les personnes qui souhaitent rester chez elles, « des équipes vont être formées pour les accompagner et les aider à s’organiser, vérifier qu’elles disposent du matériel de protection individuel et pour éviter qu’elles se rendent dans les magasins, on leur livrera des repas ou produits frais » explique Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris chargé de l’urbanisme.

Cette première phase expérimentale sera menée pendant « quelques jours pour tirer le plus d’enseignements possible. Si ces pilotes donnent des résultats favorables, ils seront utiles pour élargir et dupliquer le dispositif », indique Martin Hirsch.

Concernant le versant hôtelier, le groupe Accor prévient : « l’opération ne nous coûte rien ni ne nous rapporte » et les chambres seront payées à « prix coutant » par l’AP-HP de 30 à 50 euros par jour et par chambre. Le groupe rapporte également avoir 300 hôtels mobilisables dans toute la France si ce système s’avérait concluant.

F.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article