La distraction articulaire diminue la densité osseuse sous-chondrale

La distraction articulaire de la cheville est une technique chirurgicale qui consiste à écarter les surfaces articulaires au moyen d’un fixateur externe, pour reconstituer un interligne talo-crural. Le fixateur est laissé en place pendant 3 mois.

Une étude récente a enrôlé 26 patients souffrant de lésions dégénératives évoluées post-traumatiques de la cheville et traités par distraction articulaire. Le suivi a duré 2 ans, et consistait à évaluer la douleur et les changements de densité osseuse sous-chondrale.

La douleur évaluée sur une échelle de 0 à 100 a diminué, passant en moyenne de 60 à 35, avec amélioration de la fonction articulaire, se maintenant dans le temps. La diminution de la densité sous chondrale, obtenue dès la première année (569 HU vs 133 HU au tibia, 490 HU vs 95 HU à l’astragale), se maintient aussi pendant les deux ans de suivi.

Dr Roseline Péluchon

Référence
Intema F et coll. : Subchondral bone density changes mays partly explain benefit of joint distraction in treatment of advanced ankle OA. Osteoarthritis Research Society International (OARSI) –World Congress of Osteoarthritis (Montréal, Canada) : 10-13 septembre 2009.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article