La méthode CRISPR-Cas9 marque des points contre la myopathie

Paris, le lundi 4 janvier 2016 - CRISPR-Cas9 est une méthode révolutionnaire d’édition du génome, parfois baptisée « ciseaux moléculaires ». Cette technique qui est l’objet d’une attention soutenue des biologistes du monde entier a été utilisée par deux équipes de chercheurs américains dans des modèles murins de myopathie de Duchenne. L’utilisation d’un vecteur (un adénovirus) a été nécessaire dans les deux cas pour « amener » les ciseaux moléculaires dans les cellules cibles. Une production normale de distrophyne a été obtenue chez les animaux après l’application de cette méthode. Des résultats publiés dans la revue Science très encourageants qui une nouvelle fois mettent en lumière l’important potentiel de cette technique.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article