Mortalité néonatale en pays en développement : il est long le chemin qui mène aux Objectifs du Millénaire…

Des équipes de la faculté de médecine de Libreville et de l’OMS ont cherché à préciser les causes de mortalité néonatale au Gabon où ce taux était estimé 31 p. 1 000 en 2000. Rappelons que 4 millions de nouveau-nés meurent chaque année dans le monde dont 99 % dans les pays en développement.

Une étude rétrospective a ainsi été mise en place durant la période allant de janvier 2005 à décembre 2006, avec analyse des données de 377 dossiers établis en structures hospitalières. Les résultats montrent que c’est dans la première semaine de vie que sont survenus 83,8 % des décès de nouveau-nés, dont 31,8 % dans les 24 premières heures, avec pour causes de décès recensées : les infections néonatales (38,46 %), l’asphyxie (29,70 %), la prématurité (12,73 %).

Le taux de mortalité néonatale a été évalué à 17,1 p. 1 000, le taux de mortalité précoce à 16,5 p. 1 000 dont 4,5 p. 1 000 dans les 24 premières heures, le taux de mortalité périnatale à 17 p. 1 000 et celui de mortinatalité à 2,9 p. 1 000.

Dr Claudine Goldgewicht

Référence
Vierin Nzame Y et coll. : Enquête sur la mortalité néonatale au Gabon. Congrès des Sociétés françaises médico-chirurgicales pédiatriques (Nantes) : 4-7 juin 2008.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article