Mortalité néonatale en pays en développement : il est long le chemin qui mène aux Objectifs du Millénaire…

Des équipes de la faculté de médecine de Libreville et de l’OMS ont cherché à préciser les causes de mortalité néonatale au Gabon où ce taux était estimé 31 p. 1 000 en 2000. Rappelons que 4 millions de nouveau-nés meurent chaque année dans le monde dont 99 % dans les pays en développement.

Une étude rétrospective a ainsi été mise en place durant la période allant de janvier 2005 à décembre 2006, avec analyse des données de 377 dossiers établis en structures hospitalières. Les résultats montrent que c’est dans la première semaine de vie que sont survenus 83,8 % des décès de nouveau-nés, dont 31,8 % dans les 24 premières heures, avec pour causes de décès recensées : les infections néonatales (38,46 %), l’asphyxie (29,70 %), la prématurité (12,73 %).

Le taux de mortalité néonatale a été évalué à 17,1 p. 1 000, le taux de mortalité précoce à 16,5 p. 1 000 dont 4,5 p. 1 000 dans les 24 premières heures, le taux de mortalité périnatale à 17 p. 1 000 et celui de mortinatalité à 2,9 p. 1 000.

Dr Claudine Goldgewicht

Référence
Vierin Nzame Y et coll. : Enquête sur la mortalité néonatale au Gabon. Congrès des Sociétés françaises médico-chirurgicales pédiatriques (Nantes) : 4-7 juin 2008.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.