Ostéogénèse imparfaite prise pour de la maltraitance : le CHU de Limoges condamné

Limoges, le mardi 13 décembre 2011 - Ces parents s’étaient vus retirés leur nourrisson en 2007 après un signalement de l’hôpital. Six mois après le placement de ce nourrisson de deux mois, il était cependant apparu qu’il souffrait d’une ostéogénèse imparfaite. Le tribunal a condamné l’hôpital à verser 5 000 euros à l’enfant et 10 000 euros à chacun des parents. Les magistrats ont notamment reproché au CHU d’avoir retenu le diagnostic de maltraitance alors que le bilan effectué sur le jeune Terry était encore incomplet.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.