Oubli du préservatif pour 7 femmes sur dix lors d’un rapport sexuel avec consommation d’alcool

La consommation d'alcool est de plus en plus répandue chez les jeunes femmes. Elle peut parfois être motivée par la recherche d’une expérience sexuelle « inédite » et ceci peut aller de pair avec une prise de risque et une utilisation insuffisante du préservatif. Une étude s’est penchée sur cette éventualité.

Elle a réuni un groupe de 287 jeunes femmes américaines, âgées de 20 ans en moyenne, qui ont accepté de remplir un questionnaire sur leurs « attentes » en matière de relations sexuelles lorsqu’elles consomment de l’alcool, leurs prises de risque ainsi que les caractéristiques de leur dernière rencontre sexuelle accompagnée d’une consommation d'alcool.

Les réponses montrent que la plupart des participantes (66,9 %) ont eu des rapports sexuels non protégés au cours de leur dernière rencontre sexuelle s’accompagnant d’une consommation d’alcool. Lorsque la consommation d’alcool a pour but d’améliorer les performances (Odds ratio OR = 1,35, p = 0,019), la prise de risque (OR = 1,89, p <0,001) est plus importante et le risque de relation sexuelle sans préservatif est accru.

Presque sept jeunes femmes sur dix ne se protègent pas lors d’un rapport sexuel impliquant une consommation d’alcool. Ces résultats sont très inquiétants et encouragent les politiques de préventions auprès des jeunes femmes, en particulier dans les lieux de consommation d’alcool (bars, discothèques), afin d’inciter au port du préservatif et diminuer les risques de transmission.

Dr Clarie Lewandowsky

Référence
Brown JL, Talley AE, Littlefield AK, Gause NK : Young women's alcohol expectancies for sexual risk-taking mediate the link between sexual enhancement motives and condomless sex when drinking. J Behav Med., 2016 ; 9: 925-30. doi: 10.1007/s10865-016-9760-8.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (3)

  • Plutôt 7 couples sur 10

    Le 29 septembre 2016

    Oublie t-on que dans une relation de couple, y compris occasionnel, deux personnes sont censées être responsables de la prévention ? Pourquoi intituler cet article "7 femmes sur 10" et non pas "7 couples sur 10" ? d'autant que jusqu'à preuve du contraire, ce sont les hommes qui acceptent ou n'acceptent pas (!) d'utiliser le préservatif dit "masculin" et qu'il est quand même compliqué pour une femme de "forcer" son partenaire à l'utiliser.

    Chantal Dautriche

  • La responsabilité des couples

    Le 30 septembre 2016

    Bravo Chantal.
    On a toujours le verbe à culpabiliser les femmes. En fait c'est aux couples à prendre ses responsabilités.

    Dr Jean Benoit

  • Titre maladroitement choisi et qui passe pour sexiste

    Le 03 octobre 2016

    Tout à fait d'accord avec les commentaires précédents... C'est les résultats d'une enquête auprès de femmes mais on est deux lors d'une relation sexuelle...

    Dr Thibault Viard

Réagir à cet article