Un nouveau traitement oral préventif de l’angio-oedème héréditaire

L’angio-œdème héréditaire est dû à des mutations du gène codant pour le C1 inhibiteur (anciennement appelé inhibiteur de la C1 estérase). Il en résulte une hyperactivation de la cascade kallikréine-bradykinine, à l’origine d’angio-oedèmes (oedèmes bradykiniques). Les angio-oedèmes cutanés  sont douloureux et défigurants, et les angio-oedèmes muqueux (laryngés) peuvent être mortels.

Cet article relate un essai clinique d’une durée d’un mois, en comparaison avec le placebo, de différentes doses d’un composé de synthèse appelé BCX7353, puisant inhibiteur de la kallikréine, actif par voie orale. Les patients traités avaient présenté antérieurement plus de deux crises d’angio-oedème par mois. A la dose la plus efficace (125 mg par jour), l’efficacité préventive sur les crises d’angio-œdème est de 73,8 % ; à cette dose, 6 des 14 patients traités n’ont eu aucune crise au cours de l’essai, soit 43 %, contre 9 % de ceux recevant le placebo. Les scores de qualité de vie, prenant en compte notamment la crainte des crises, sont également très améliorés. Le produit est bien toléré, des troubles digestifs bénins sont l’effet secondaire le plus notable.

Des essais de plus longue durée, ainsi probablement que des essais comparatifs, sont prévus. 

Dr Daniel Wallach

Référence
Aygören-Pürsün E et coll. : Oral Plasma Kallikrein inhibitor for Prophylaxis in Hereditary Angioedema.N Engl J Med 2018 ; 379 : 352-362.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article