Une fasciite avant la dermatomyosite ?

Dans certains cas de dermatomyosite, la biopsie ne retrouve pas de cellules inflammatoires, mais l’IRM peut malgré tout révéler des zones d’hyperdensité le long des fascia. Selon une équipe japonaise, l’infiltration microvasculaire par des cellules inflammatoires pourrait apparaître d’abord autour du muscle, à l’origine d’une fasciite, avant d’atteindre le muscle lui-même. A l’appui de leur hypothèse, une étude montrant que sur 10 cas de dermatomyosite, 3 ne présentaient pas de cellules inflammatoires à la biopsie musculaire, alors qu’une fasciite était retrouvée dans tous les cas.

Dr Roseline Péluchon

Références
Yoshida K et coll. : The microvasculature in the vicinity of the fascia as the primary target in myopathy of dermatomyositis : detection of fasciitis and analysis of the process of inflammatory progression by en bloc biopsy and magnetic resonance imaging.
73rd annual meeting of the American College of Rheumatology/44th annual meeting of the Association of Rheumatology Health Professionals (Philadelphie) : 17-21 Octobre 2009.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.