Sites d’e-pharmacie : une proposition du Conseil de l’Ordre pour remettre … de l’ordre

Comme remède au « cybersquattage », l’Ordre des Pharmaciens propose un nom de domaine commun à toutes les pharmacies « pharma-france.fr ».  Réservé par le Conseil de l’Ordre et mis à disposition des pharmaciens qui désirent avoir un simple site-vitrine ou un site de vente de médicaments et de parapharmacie sur internet, ceux-ci n’auraient plus qu’à y accoler le nom du titulaire ou celui de la pharmacie. Ils seraient alors assurés que, même en cas d’abandon du site, le nom du domaine ne pourrait être récupéré et détourné par des fraudeurs. En effet, une fois tombés dans le domaine public, ces noms peuvent être rachetés tout à fait légalement par n’importe qui. Un dispositif qui doit être validé avant d’être opérationnel d’ici un mois.

Alors que le nombre de sites illégaux atteindrait la centaine, cette solution permettrait également à l’internaute d’avoir la certitude qu’il est bien en contact avec un site officiel adossé à une pharmacie française réelle. L’identification serait en effet simplifiée en attendant qu’un logo européen soit choisi. D’autant que quelques sites dûment autorisés ne respectent pas l'obligation de publier des liens hypertextes renvoyant vers le site internet de l'Ordre national des pharmaciens et vers le site internet du ministère chargé de la santé afin de vérifier que le site y est bien répertorié…

Après avoir porté plainte début août contre un réseau illicite de vente de médicaments sur internet auprès de l’OCLAESP (Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique), le conseil de l’Ordre, par la voix de sa présidente, Isabelle Adenot, tient à montrer sa détermination à lutter contre la fraude et la contrefaçon de médicaments en partenariat avec les autres acteurs de la filière. Elle appelle à une communication nationale sur le sujet.

Marjolaine Labertoniere

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article