Crise des EHPAD : vers une grève d’une ampleur inédite

Paris, le mercredi 29 novembre 2017 - Dans la continuité de la démarche commune du 19 octobre 2017, où syndicats de salariés et de directeurs d’EHPAD (établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes) ont rendu publique une lettre ouverte à Emmanuel Macron lui demandant un rendez-vous, la conférence de défense des EHPAD réunie ce 28 novembre, au siège de la confédération Force Ouvrière (FO), appelle à une grande grève du secteur pour le début de l’année prochaine. 

Ca suffit !

« Nous avons dit aux pouvoirs publics : ça suffit. Vous ne pouvez pas répéter que la prise en charge des personnes âgées est une priorité nationale et décider, année après année, de baisser les effectifs aboutissant à ce que cette prise en charge soit remise en cause au quotidien et nos conditions de travail de plus en plus dégradées » souligne le communiqué qui fait valoir que ces restrictions budgétaires entraînent la maltraitance des résidents.

Après la porte fermée de l’Elysée…

Après l’absence de réponse du président Macron, la conférence de défense des EHPAD promet un mouvement social pour la fin janvier 2018, sur les revendications suivantes : application de la mesure «un agent par résident», arrêt des baisses de dotation soins et dépendances induites par la convergence tarifaire, attribution  de moyens supplémentaires, retrait de la réforme tarifaire, amélioration des rémunérations des personnels.

L’hiver des EHPAD risque d’être chaud…

F.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article