Les médecins remplaçants pourraient être exclus de la prise en charge ANDPC

Selon des courriers reçus par différents organismes et divulgués sur les réseaux sociaux, l’ANDPC (Agence nationale du développement professionnel continue) envisagerait de ne plus prendre en charge les formations DPC des médecins remplaçants à partir de 2022. La décision n’est pas encore actée.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article