Le défi de l’école inclusive pour les élèves en situation de handicap

Paris, le lundi 17 janvier 2022 - Depuis plusieurs années, l’Éducation nationale annonce la rentrée de septembre 2022 comme celle d’une école "pleinement inclusive" pour les enfants porteurs d’un handicap. Jusque là, le Gouvernement se félicite via des bilans toujours « positifs » ou une infographie tout sourire à propos de la création d’un service public de l'École inclusive, issu de La loi pour une École de la confiance. Sur le terrain ? Les principaux concernés montrent moins d’enthousiasme. Un syndicat d'enseignants écrivait en septembre : "L'école inclusive telle qu’elle est mise en place actuellement, fondée sur un égalitarisme impossible, ne nous satisfait nullement !". Les parents sont noyés dans un dédale de sigles AESH, PIAL, MDPH, GEVA-Sco, CDAPH, PPS... Et nombre d’enfants se retrouvent chaque année sans solution de scolarisation : près de 750 témoignages ont déjà été recueillis par les associations via le site marentree.org.

Sans même parler des limites structurelles de l’Éducation nationale, les pathologies susceptibles d’éloigner un enfant des établissements scolaires sont nombreuses : les handicaps sensoriels ou moteurs, les troubles cognitifs, différents syndromes (Dravet, Gilles de la Tourette…) et autres maladies et thérapies invalidantes. Des dispositifs existent dans ce cas : on note par exemple le Service d’Aide Pédagogique À Domicile qui propose une assistance pédagogique ponctuelle. D’autres vont encore plus loin : l’association Votre École Chez Vous (VECV) gère l’ensemble scolaire privé France Quéré, du primaire au lycée d’enseignement général et technique, sous contrat d’association ou sous contrat simple avec l’Éducation nationale, en Île-de-France et à Rouen. L’association propose une scolarisation à domicile, gratuite pour les adhérents, quand l’état de santé des enfants exclut un établissement collectif. Les professeurs de Votre École Chez Vous sont tous diplômés d’État, ils préparent leurs élèves à retourner en classe lorsque cela est possible, au moins partiellement. En 2020 / 2021, VECV a scolarisé 159 élèves, à temps complet pour 12 élèves sur les 80 primaires. Les collégiens et lycéens étant plus exposés aux troubles psychologiques (phobies, dépressions) leur taux de scolarisation à temps complet via VECV atteint 72 % des effectifs. L’association offre ainsi une réponse adaptée à des élèves pour lesquels l’inclusion n’est pas envisageable. Et peut-être en 2022, pourrions-nous penser l’inclusion non comme un passage obligé en collectivité mais telle une réelle reconnaissance de la singularité des situations de chaque élève.

NDLR : l’article a été rédigé avant la polémique liée aux propos d’Eric Zemmour évoquée dans un autre article publié ce jour.

L.R.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (3)

  • L’inclusion une noble volonté sans moyens

    Le 18 janvier 2022

    A l’instar de la QVT (qualité de vie au travail) en direction des soignants et qui s’avère être un ersatz sur une jambe de bois gangrenée, l’inclusion des enfants avec handicap plus ou moins dys ou TSA , ou autre, est une volonté qui s’arrête à l’infographie car les moyens ne suivent pas.
    En réalité : les AESH sont trop peu nombreux et si la notification MDPH de prise en charge arrive en cours d’année il vous faudra attendre la rentrée suivante pour la mise en place de cette AESH mutualisée. La formation des enseignants aux handicaps est quasi inexistante.
    Un parcours du combattant pour les parents et les enfants, au bon vouloir des MDPH et CDAH.

    Anna Cannavacciuolo (IDE)

  • Hasard ?

    Le 24 janvier 2022

    Article qui tombe à point nommé au moment oû le gouvernement, pour la première fois depuis 2005, prépare un décret contraire à la loi sur l'égalité des chances : il entend serrer la vis à l'IEF, suspecte d'encourager le communautarisme et les sectes .... "sauf pour les élèves handicapés" !

    Nul doute qu'à partir de là, les équipes éducatives ne vont plus se gêner pour pousser "légitimement" dehors tous ceux qui ne rentrent pas dans le moule et perturbent les classes ou ceux dont les parents exigent à juste titre une scolarité à plein temps avec les adaptations pédagogiques et l'accompagnement humain prescrit par la CDAPH.

    Notons quand même que, si tel est le choix des parents, le CNED, établissement public dépendant de l'EN est l'organisme d'enseignement à domicile de référence.
    Il ne faudrait pas non plus passer sous silence que l'IEF implique deux exigences : qu'un parent au moins ait des aptitudes et compétences pour assurer le suivi, et que, de plus, il ait les moyens de se priver d'un revenu professionnel pour être présent en permanence auprès d'un enfant non autonome.

    Chantal Othon (IDE)

  • La riposte du CNCPH n'a pas tardé

    Le 26 janvier 2022

    Le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées doit légalement être saisi de tout projet législatif ayant un impact quelconque sur la vie des personnes handicapées. Fidèle à ses pratiques depuis 5 ans, le gouvernement lui acommuniqué la version définitive du décret sur l'IEF la veille du vote au parlement...

    Son analyse est claire : du point de vue constitutionnel et du droit international ratifié par la France, il est illégal pour l'administration de déclarer qu'un enfant n'est pas scolarisable.
    Toutefois, les parents d'élèves handicapés doivent pouvoir faire ce choix notamment pour "protéger son intégrité physique et mentale" (allusion aux nombreuses phobies scolaires engendrées par l'absence de bien-traitance de la part de la communauté éducative).

    Ce décret prévoit un contrôle par l'académie des capacités des parents à enseigner, mais, dans les cas où les parents sont contraints d'y recourir à cause de l'inadaptation du système, il se garde bien de proposer des moyens humains à domicile pour assurer l'instruction. Cela rend quasi-inapplicable le principe de l'IEF dans ce cas de figure.

    https://www.gouvernement.fr/travaux-du-cncph-avis-motions-contributions-2020-2021-2022

    Chantal Othon (IDE)

Réagir à cet article