Qui fête ses deux-cent ans à Londres ?

Paris, le vendredi 11 mars 2022 - C’est un double anniversaire. Il y a soixante ans s’ouvrait à Londres l’un de ses plus petits musées (mais aussi ironisent parfois les Britanniques celui dont le nom est le plus long) : l’Old Operating Theatre Museum and Herb Garret. Située au cœur de Londres, dans le grenier d’une église du début du XVIIIème siècle, cette institution présente depuis 1962 tout à la fois des installations d’herboristes médicaux du début du XIXème siècle et l’une des plus vieilles salles d’opération du monde.

Beaucoup d’échecs, mais quelques miraculeux succès

Après avoir examiné les fioles en verre et autres instruments de ceux qui tentaient de soigner tous les maux par différentes décoctions d’herbes, on accède en contre-bas à une antique salle d’opération. Les gradins permettaient aux étudiants, proches du chirurgien (et du malade !) d’assister à l’intervention : souvent des amputations, toujours des opérations de patients proches de la mort, venant dans un dernier espoir se confier tremblants aux chirurgiens. Sans encore utiliser de chloroforme, les praticiens voyaient avec fierté leur tablier se maculer de sang : un habit particulièrement souillé était en effet un signe d’habileté. Cependant, en dépit d’un très haut taux de mortalité, lié entre autres à l’absence totale d’asepsie, certaines interventions périlleuses étaient conduites avec succès. Le plus vieux bloc opératoire de Grande-Bretagne qui fête cette année ses 200 ans a accueilli en effet de prestigieux praticiens dont le docteur Benjamin Travers. A travers une application de réalité augmentée, ce dernier fait aux visiteurs la présentation de sa salle et de ses instruments. Ce monument de l’histoire de la chirurgie aurait pourtant pu demeurer pour toujours dans l’oubli. Quand l’hôpital Saint-Thomas a déménagé en 1860, le grenier est en effet resté à l’abandon. Ce n’est que pratiquement un siècle plus tard que l’existence de ce bloc a été redécouverte donnant lieu à l’ouverture de ce musée atypique, témoignage unique des débuts de la chirurgie moderne. 

L.C.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article