De l’acide folique biologiquement actif et de la vitamine B12 pour les futures mamans

Les anomalies de fermeture du tube neural (ATFN) touchent encore 1,1/1000 naissance en France (1) : spina bifida, encéphalocèle (hernie du cerveau hors de la boîte crânienne) ou anencéphalie (absence partielle d’encéphale). Elles se constituent très tôt au cours de la grossesse, lors de la 3e et de la 4e semaine de vie embryonnaire, et surviennent en l’absence d’antécédents dans 95 % des grossesses. Elles peuvent être liées à des facteurs génétiques, environnementaux et à des apports faibles en vitamine B9 (acide folique). Comme le souligne le Dr Thierry Harvey (gynécologue obstétricien), on a depuis longtemps démontré que la prise d'acide folique dès un mois avant le début de la grossesse réduisait la prévalence de ces anomalies (qui tombe à 0,3/1000) et ce d'autant plus qu'on y ajoutait la vitamine B12 (0,2/1000). Mais les femmes consultent leur médecin souvent tardivement, une fois la grossesse commencée. Or, toute femme ayant une contraception qu’elle peut interrompre d'elle-même (pilule, patch, anneau) devrait prendre une supplémentation en acide folique avant d'arrêter sa contraception et/ou dès qu'elle souhaite commencer une grossesse. Encore faut-il prendre celle-ci correctement, selon les termes des recommandations, ce qui n'est pas le cas chez 9 femmes sur 10 en Bretagne, par exemple (2) !

La dose d'acide folique recommandée est de 5 mg par jour pour les patientes ayant un antécédent obstétrical d’AFTN, ou traitées par certains médicaments anti-épileptiques ou obèses ; elle est de 400 μg/jour pour toutes les autres. Cette supplémentation est à prendre au moins un mois avant la conception et jusqu'à trois mois après le début de la grossesse. Les Laboratoires Effik proposent Gynefam® Plus, un complément alimentaire qui a l'avantage de procurer le Quatrefolic®, c'est à dire de l’acide folique sous forme biologiquement active (400 μg par capsule) et de la vitamine B12 (2,5 μg, soit 100 % des apports journaliers recommandés ou AJR). Gynefam® Plus permet donc de supplémenter aussi les 30 à 40 % de femmes de la population qui présentent une insuffisance en MTHFR (méthylène tétra hydro-folate réductase). Cette insuffisance empêche la transformation du folate (5-10 MHTF) absorbé par l'intestin en 5MTHF ; or celui-ci est nécessaire à la formation, sous l'effet de la vitamine B12, du tétrahydrofolate (THF) actif au niveau cellulaire.

Enfin, une capsule par jour de Gynefam® Plus apporte aussi 10 μg de vitamine D (400 UI), d'autres vitamines (B1, B2, B3, B5, B6, B8, et E), des omega 3 (dont la DHA) et des minéraux tels que le sélénium (50 μg, soit 91 % des AJR), l'iode (150 μg, 100 % des AJR), le fer (14 mg, 100 % des AJR), le magnésium, le zinc, le cuivre et le manganèse.

Le prix généralement conseillé de Gynefam® Plus est de 30 € par boîte de 90 capsules et de 15 € par boîte de 30 capsules.

Claude Sarlin

Références
1. EUROCAT Website Database, 6/01/2015
http ://www.eurocat-network.eu/ACCESSPREVALENCEDATA/PrevalenceTables.
2. Prevention of neural tube defects by periconceptional folic acid supplementation in Europe. Eurocat updated version December 2009 : p.12-14 ; 58-61 ; 104-110.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article