Interview : plein feux sur le programme de développement clinique d’Abasaglar®, premier biosimilaire de l’insuline glargine

Abasaglar®, premier médicament biosimilaire de l’insuline glargine 100 unités/ml, qui possède la même séquence d’acides aminés que le produit de référence, est disponible depuis le 25 janvier 2016. Abasaglar® est indiqué dans le traitement du diabète sucré de l’adulte, de l’adolescent et de l’enfant à partir de 2 ans. Cette insuline basale assure un contrôle durable de la glycémie entre les repas et pendant la nuit. Elle est disponible en stylo pré-rempli et en cartouches pour stylo rechargeable. Le Dr Florence Travert, maître de conférence des universités-Praticien hospitalier (Diabétologie), à l’université Paris VII-Diderot et à l’hôpital Bichat Claude Bernard, nous expose les points clés du développement clinique de ce premier biosimilaire approuvé en Europe.

Pouvez-vous décrire le développement de l’insuline Abasaglar® ?

Dr Florence Travert : Le développement clinique d’un biosimilaire doit comporter des études pré-cliniques et cliniques de phase I et de phase III. Il ne requiert pas d’essais de phase II, qui consistent à déterminer la dose de produit à utiliser et la preuve de concept. Ainsi, Abasaglar®, l’insuline glargine de Lilly/Boehringer Ingelheim, a fait l’objet d’un large programme de développement comprenant : des études pré-cliniques, trois études pivot de phases I (pharmacodynamique et pharmacocinétique), trois études de phase I (additionnelles) et aussi, deux études de phases III.

Les études de phase I ont cherché à tester la pharmacodynamie et la pharmacocinétique d’Abasaglar® versus celles de l’insuline glargine 100 unités/ml qui était disponible sur le marché. Ces 3 études pivot, qui ont suivi le même schéma, montrent le haut degré de similarité de ces deux insulines.

Deux études de phase III multicentriques, randomisées, ont comparé l’efficacité et la tolérance d’Abasaglar® vs celle de l’insuline glargine de référence 100 unités/ml chez des patients diabétiques de type 1 traités par l’insuline d’action rapide Lispro trois fois par jour avant le repas (1) et chez des patients diabétiques de type 2 en complément d’un traitement par au moins 2 antidiabétiques oraux (2).

La première étude (1) a été menée en ouvert sur une durée de 52 semaines chez 535 patients et la seconde (2) a été réalisée en double-aveugle sur 24 semaines chez 756 patients.

Quels sont les résultats des principales études ?

Dr Florence Travert : Dans les trois études de phase I, tous les points d’efficacité et pharmacocinétique se sont situés parfaitement dans la marge de biosimilarité établie par les autorités de santé. Il a donc été démontré qu’Abasaglar® satisfait aux critères de bioéquivalence. Un résultat très difficile à obtenir.

Cette démonstration de la biosimilarité a montré la robustesse, tant sur le plan de la pharmacocinétique, à savoir les concentrations d’insuline dans le sang au cours des 24 heures que sur le plan de la pharmacodynamie, c'est-à-dire l’action de cette insuline.

Les deux essais de phase III visaient à démontrer la non infériorité réciproque. La diminution de l’hémoglobine glyquée ou HbA1c, qui est le paramètre d’évaluation principal, devait ainsi diminuer autant avec Abasaglar® qu’avec l’insuline glargine de référence. Les résultats des deux études de phase III ont montré que les paramètres patients (HbA1c, tolérance) évoluaient de la même manière dans un groupe comme dans l’autre. Notamment, l’hémoglobine glyquée ou HbA1c diminuait à une vitesse  équivalente, sans entraîner plus d’hypoglycémie avec Abasaglar®qu’avec l’insuline de référence. De même, les doses étaient identiques c'est-à-dire qu’il ne fallait pas plus ni moins d’Abasaglar® que d’insuline glargine de référence pour obtenir un même effet.

(1) Blevins TC et coll. Diabetes Obes Metab. 2015 Aug 17(8) : 726-33.
(2) Rosentock J et coll. : Diabetes Obes Metab 2015 Aug 17(8) : 734-741.

Dossier de presse médical (12 février 2016) : Abasaglar, le premier biosimialire de l’insuline glargine en France. Lilly/Boehringer Ingelheim.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article