Liptruzet : la lutte contre l’hypercholestérolémie, deux en un !

Paris, le vendredi 18 décembre 2015 – De très importants progrès ont été réalisés dans la prise en charge de l’hypercholestérolémie et les statines demeurent le traitement de référence. Cependant, un grand nombre de patients, même recevant un traitement par statines à des doses élevées, ne parviennent pas à obtenir un contrôle satisfaisant de leur taux de cholestérol. Ainsi, une étude européenne publiée dans Circulation, a mis en évidence que trois mois après l’initiation d’un traitement par statines, près de la moitié des patients à risque élevé (47 %) ne parvenaient pas à atteindre un taux de LDL-cholestérol inférieur à 1g/L. De même, certaines données ont mis en évidence que chez jusqu’à 70 % des sujets à hauts risque, le traitement, principalement à base de statine, ne permettait pas d’obtenir un taux inférieur à 0,70 g/L.

Favoriser l’observance

Face à ces patients nécessitant une prise en charge plus soutenue, l’association de l’ezétimibe aux statines a fait la preuve de son efficacité. Ainsi, il apparaît, selon une étude clinique publiée dan l’American Journal of Cardiology, que chez des patients à risque modéré de maladie coronarienne présentant un taux de LDL-cholestérol élevé et non contrôlé par une statine seule, l’association de 10 mg d’ézétimibe à 20 mg d’atorvastatine permet d’obtenir une réduction significative, plus importante que grâce à un doublement de la dose de statine. Des résultats semblables ont été obtenus chez les patients à risque élevé. Cependant, pour être efficace, cette association nécessite une bonne observance, rendue difficile par la multiplication des médicaments. Liptruzet, nouvelle association fixe d’ézétimibe et d’avorstatine des laboratoires MSD, désormais disponible en France, est une réponse à ces enjeux.

Liptruzet est indiqué « comme traitement adjuvant au régime alimentaire chez les patients adultes qui présentent une hypercholestérolémie primaire ou une dyslipidémie mixte lorsque l’utilisation d’une association est appropriée, c'est-à-dire chez les patients non contrôlés de façon appropriée par une statine seule ; chez les patients déjà traités avec de l’ézétimibe et une statine. Liptruzet est également indiqué comme traitement adjuvant au régime chez les patients adultes ayant une hypercholestérolémie familiale homozygote », indiquent les laboratoires MSD.

Martine Pichet

Références
Communiqué de presse des laboratoires MSD, décembre 2015.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article