Symbiosys Satylia® : cibler le microbiote intestinal pour favoriser la satiété et la perte de poids

Paris, le lundi 7 décembre 2020 - Le surpoids et l’obésité, facteurs de risque majeurs de maladies chroniques telles que le diabète, concernent 54 % des hommes et 44 % des femmes en France (données 2015). Le surpoids découle d’interactions complexes entre le comportement alimentaire d’une personne, son activité physique et son métabolisme de base. Selon une enquête menée récemment (mai 2020), 25 % des Français se sentiraient concernés par la perte de poids. En plus de mesures hygiéno-diététiques et la pratique d’une activité physique régulière, des produits complémentaires sont disponibles en officine afin d’accompagner cette volonté d’amaigrissement.

De nouvelles stratégies d’accompagnement de la perte de poids ciblant le microbiote intestinal (souvent considéré comme pas moins que notre 2ème cerveau) ont fait leur apparition ces dernières années. Parmi ces stratégies, l’utilisation de probiotiques intestinaux pour stimuler la sécrétion d’hormones de la satiété est remarquable.

« La satiété se définit à travers différents mécanismes complexes et variés. Elle résulte notamment de l’échange entre notre cerveau avec l’hypothalamus et notre microbiote intestinal. Des neuromédiateurs circulent entre ces deux acteurs et contribuent à la sensation de satiété via la fabrication de l’hormone (anorexigène) αMSH (qui est synthétisée au niveau du cerveau) » détaille le Dr Corinne Chicheportiche-Ayache, médecin nutritionniste.

En effet, la lyse de certaines bactéries du microbiote libère des protéines comme l’homologue de la protéine caséinolytique peptidase (Clpb) qui se retrouve dans la circulation sanguine et a des propriétés anorexigènes. L’impact de la Clpb sur la satiété est expliqué par deux mécanismes : l’induction de la sécrétion d’hormones de la satiété et l’interaction de la Clpb avec les neurones anorexigènes (par homologie de structure entre la Clpb et l’hormone αMSH).

Le complément alimentaire SYMBIOSYS SATYLIA® (laboratoire Biocodex), résultat de 15 années de recherche, contient la souche bactérienne Hafnia alvei HA4597®. Cette bactérie est présente naturellement dans le microbiote intestinal … mais également dans certains fromages ! Elle produit la protéine ClpB au niveau de l’intestin ce qui stimule la production d’hormones de la satiété par la muqueuse intestinale et réduit ainsi la sensation de faim. SYMBIOSYS SATYLIA® contient également du zinc et du chrome qui contribuent au métabolisme normal des macronutriments et aident à maintenir une glycémie normale, respectivement. 

De nombreuses publications scientifiques ont démontré l’intérêt de la souche Hafnia alvei HA4597® dans la réduction du poids :

Études in vivo chez la souris :

  • La souche Hafnia alvei HA4597® réduit la prise alimentaire, le poids corporel et la prise de masse grasse chez les souris hyperphagiques et obèses (Legrand R. et coll. : Commensal Hafnia alvei strain reduces food intake and fat mass in obese mice-a new potential probiotic for appetite and body weight management. Int J Obes (Lond). 2020;44:1041-1051)
  • La souche Hafnia alvei HA4597® réduit le poids corporel, la prise alimentaire, le rapport masse grasse/masse maigre, la glycémie, le plasma, le cholestérol total et l’ALAT dans un modèle de souris hyperphagiques et obèses. (Lucas N. et coll. : Hafnia alvei HA4597 Strain Reduces Food Intake and Body Weight Gain and Improves Body Composition, Glucose, and Lipid Metabolism in a Mouse Model of Hyperphagic Obesity. Microorganisms. 2019;8:35).

Études chez l’homme :
  • Étude clinique chez l’homme démontrant la réduction significative du tour de hanches chez les sujets ayant utilisé Hafnia alvei HA4597® (71 % de réduction supplémentaire par rapport au placebo). Ces sujets ont également amélioré leur sentiment de satiété de manière significative par rapport au groupe placebo. (Déchelotte P. et coll. : Étude clinique. « La souche probiotique H. alvei HA4597® améliore la perte de poids chez des sujets en surpoids sous régime hypocalorique modéré : une étude randomisée multicentrique contrôlée par placebo ». Poster - Congrès EPSEN (19-22 sept. 2020). 
  • Étude de consommation sur 268 individus, en surpoids (avec un IMC >25 et dont 81 % d’entre eux avaient de mauvaises habitudes alimentaires), qui ont été interrogés après un mois d’utilisation de Symbiosys Satylia®, puis 121 personnes après 3 mois. Après 3 mois d’utilisation, 47 % des utilisateurs ont obtenu une réduction du tour de taille, 64 % ont déclaré se sentir mieux dans leur corps.
En pratique, SYMBIOSYS SATYLIA®, est indiqué chez l’adulte à raison de 2 gélules à répartir dans la journée (1 mois, renouvelable). Ce complément alimentaire ne doit pas se substituer à un mode de vie sain, et à une alimentation équilibrée et variée. Il n’est pas recommandé chez les personnes anorexiques (ou avec antécédents d’anorexie), les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants.*

Dr Dounia Hamdi

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article