Un nouvel anticorps monoclonal pour traiter le myélome multiple en rechute et réfractaire

Le médicament Darzalex® (daratumumab), des laboratoires Janssen, est aujourd’hui disponible en France pour le traitement du myélome multiple. En monothérapie, il est indiqué pour les adultes atteints de myélome multiple en rechute et réfractaire, ayant reçu antérieurement un inhibiteur du protéasome et un agent immunomodulateur, et dont la maladie a progressé lors du dernier traitement (1). 

Daratumumab est un anticorps monoclonal humain de type IgG1k. En se liant au CD38, une protéine de signalisation fortement exprimée à la surface des plasmocytes malins, il induit la mort des cellules tumorales par une action à médiation immunitaire (cytotoxicité dépendant du complément, cytotoxicité dépendant des anticorps et phagocytose), un effet antitumoral direct (apoptose) et un effet immunomodulateur.

La dose initiale habituelle de daratumumab est de 16 mg par kg de poids corporel, une fois par semaine pendant les 8 premières semaines, puis toutes les 2 semaines pendant 16 semaines et toutes les 4 semaines par la suite.

Selon l'analyse combinée des résultats des essais GEN501 (2) et MMY2002 (SIRIUS) (2), à l’issue d’un suivi moyen de 14,8 mois, le daratumumab utilisé en monothérapie (16 mg/kg) a permis d'obtenir une médiane de survie globale de 20 mois et un taux de réponse globale de 31 %. La maladie a été au moins stabilisée chez 83 % des patients. Les effets secondaires les plus fréquents étaient les suivants : fatigue, anémie, nausées, thrombopénie, douleurs dorsales, neutropénie et toux dans l’essai MMY2002 (SIRIUS) et fatigue, rhinite allergique, fièvre, diarrhée, infection des voies aériennes supérieures et dyspnée dans l'étude GEN501. Des réactions à la perfusion (grade 1-2 en majorité) sont survenues, à la 1ère injection uniquement dans plus de 90 % des cas.

Après avoir été désigné « traitement novateur » (Breakthrough Therapy Designation) en 2013, Darzalex® a obtenu le 20 mai 2016 une AMM européenne (EMA) dans le cadre d’une évaluation accélérée ; cette procédure étant réservée aux médicaments innovants et ayant un intérêt majeur en santé publique.

Le programme de développement clinique du daratumumab se poursuit, avec 14 études en cours pour évaluer le potentiel du médicament associé à d’autres molécules et dans d’autres lignes de traitement, en traitement du myélome multiple et d’autres maladies malignes ou pré-malignes dans lesquelles CD38 est exprimé, comme le myélome indolent et le lymphome non-hodgkinien.

Claude Sarlin

Références
D'après le Dossier de presse et le communiqué « Mise à disposition en France de Darzalex® (daratumumab) pour le traitement du Myélome Multiple » de Janssen, septembre 2016.

1. Résumé des caractéristiques du produit Darzalex.
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr

2. Lonial S, Weiss BM, Usmani SZ et coll. : Daratumumab monotherapy in patients with treatment-refractory multiple myeloma (SIRIUS): an open-label, randomised, phase 2 trial. Lancet. 2016 ; 387: 1551-60.

3. Lokhorst HM, Plesner T, Laubach JP et coll. : Targeting CD38 with daratumumab monotherapy in multiple myeloma. N Engl J Med. 2015 ; 373: 1207-19.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article