L’environnement du couchage, encore et toujours associé aux morts subites du nourrisson

Un environnement de couchage non conforme aux recommandations a été observé pour la majorité des enfants décédés en France de Mort Inattendue du Nourrisson (MIN) entre mai 2015 et décembre 2017. Parmi eux, 30 % avaient été couchés en décubitus ventral ou latéral, 19 % étaient dans un lit d’adulte, 2 % sur un canapé, 83 % hors de la chambre parentale, 25 % avec une couverture ou une couette, 18 % avec un oreiller, 17 % plusieurs peluches, 11 % un tour de lit. Enfin, 39 % des nourrissons étaient exposés à la fumée de tabac. Finalement, un étouffement ou une asphyxie étaient incriminés dans 22 % des cas de MIN.

Dr Roseline Péluchon

Références
Levieux K et coll. : Environnement du couchage des nourrissons français décédés de Morts Inattendues.
Congrès des sociétés de pédiatrie (Lyon) : 24-26 mai 2018.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article