TFI du nourrisson : traiter tôt pour réduire l’évolution péjorative à long terme

Les troubles fonctionnels intestinaux (TFI) sont une cause fréquente de consultation en pédiatrie. Lors de la première journée des JIRP consacrée aux 1000 premiers jours, Dr Marc Bellaïche (Hôpital Robert Debré, Paris) est revenu sur les trois TFI les plus fréquemment retrouvés chez le nourrisson à savoir : les coliques du nourrisson, les régurgitations et les constipations fonctionnelles, ainsi que leurs conséquences à long terme.

Les coliques du nourrisson et le volet de la « sensorialité »

Dans une étude prospective (1) portant sur 103 enfants âgés de 31 à 87 jours suivis sur une période de 10 ans afin d’évaluer l’impact à long terme des coliques du nourrisson, une association significative a été retrouvée entre coliques du nourrisson et :

a)Douleurs abdominales récurrentes à 10 ans (p=0,001) avec une spécificité pour le syndrome de l’intestin irritable, c’est-à-dire des douleurs abdominales fonctionnelles associées à une alternance de diarrhée ± constipation. Les facteurs de risque retrouvés sont : l’allaitement maternel, le petit poids de naissance, le sexe masculin et le haut niveau socio-économique

b)Manifestations allergiques à 10 ans de type rhinite allergique, conjonctivite, asthme bronchique, pollinose, eczéma atopique et allergie alimentaire (p<0,05)

c)Troubles neurodéveloppementaux mineurs à 10 ans tels des troubles du sommeil, une agitation, une agressivité et un sentiment de suprématie (p<0,05)

De plus, des antécédents familiaux de troubles gastrointestinaux et d’atopie étaient significativement plus élevés chez les nourrissons souffrants de coliques versus contrôle (p<0,05). Dr Bellaïche ajoute que les mères migraineuses ont plus de risque d’avoir des nourrissons inconfortables et à l’inverse, les nourrissons (filles ou garçons) ayant souffert de coliques sont à surveiller de près car ils sont plus candidats à développer des migraines plus tard dans la vie.

Les mécanismes neuronaux sous-jacents de ces coliques sont peu connus. Dans une récente étude prospective portant sur 21 nouveau-nés (NN) allaités en bonne santé, il a été retrouvé en IRM fonctionnelle que les NN souffrant de coliques à 6 semaines de vie (n=11) ont présenté une activation cérébrale et une connectivité fonctionnelle dans les zones cérébrales olfactives primaires et secondaires qui étaient distinctes de celles des bébés qui n'ont pas développé de coliques (n=10).

Une activation différente des régions cérébrales connues pour être impliquées dans « l'intégration sensorielle » a également été observée chez les NN souffrant de coliques. Ces réponses mesurées peu après la naissance étaient fortement corrélées à la durée moyenne des pleurs à l'âge de 6 semaines. Dr Bellaïche préconise d’informer les parents que leur enfant qui souffre de coliques présente une « hyper-sensorialité » qui l’accompagnera tout au long de son développement. 

Les régurgitations et la constipation fonctionnelle

Les régurgitations du nourrisson ont globalement un profil évolutif favorable. Selon une récente étude prospective (3) portant sur 157 NN (83 garçons) suivis durant 12 mois, la majorité des cas de régurgitations ou de RGO se résolvent de façon spontanée avant l’âge d’un an. En effet, dans cette cohorte, 72, 69, 56, 18 et 13 % des nourrissons présentaient une régurgitation au moins une fois par jour à 1, 3, 6, 10 et 12 mois respectivement.

Deux facteurs de risque ont été associés aux régurgitations à savoir des antécédents familiaux de régurgitation et un tabagisme passif. Toutefois malgré un profil évolutif favorable, Dr Marc Bellaïche préconise d’informer les parents qu’il existe plusieurs profils de « régurgiteurs » dont l’évolution peut différer : des profils simples, des régurgitations abondantes, des régurgitations associées à d’autres TFI. Des études ont démontré par exemple que les nourrissons qui présentent des régurgitations importantes associées à des TFI ont plus de risque de présenter des reflux pathologiques à l’âge adulte.

Les constipations fonctionnelles sont quant à elles des situations chroniques qui doivent être prises en charge en tant que telles tout en évitant les manipulations anales (lavements, suppositoires) qui sont un facteur majeur de chronicisation de la constipation.

Enfin, Dr Marc Bellaïche conclu que les manifestations allergiques type eczéma et allergie alimentaire dans les 1000 premiers jours peuvent augmenter le risque de développer des TFI à un âge ultérieur. De plus, les douleurs abdominales récurrentes chez l’enfant plus âgé sont associées à un risque plus élevé de présenter des troubles anxieux voire une dépression ultérieurement.

En somme, les TFI qui surviennent lors des 1000 premiers jours entrainent volontiers des TFI à un âge ultérieur. Leur prise en charge précoce et un suivi adapté permet de réduire l’évolution péjorative de ces TFI.

Publication réalisée en collaboration avec l’entreprise Nutricia.

Dr Dounia Hamdi

Références
(1) Savino F, Castagno E, Bretto R, Brondello C, Palumeri E, Oggero R. A prospective 10-year study on children who had severe infantile colic. Acta Paediatr Suppl. 2005 Oct;94(449):129-32. doi: 10.1111/j.1651-2227.2005.tb02169.x. PMID: 16214780.
(2) Adam-Darque A, Freitas L, Grouiller F, Sauser J, Lazeyras F, Van De Ville D, Pollien P, Garcia-Rodenas CL, Bergonzelli G, Hüppi PS, Ha-Vinh Leuchter R. Shedding light on excessive crying in babies. Pediatr Res. 2021 Apr;89(5):1239-1244. doi: 10.1038/s41390-020-1048-6. Epub 2020 Jul 6. PMID: 32629458.
(3) Curien-Chotard, M., Jantchou, P. Natural history of gastroesophageal reflux in infancy: new data from a prospective cohort. BMC Pediatr 20, 152 (2020). https://doi.org/10.1186/s12887-020-02047-3

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article