Une nouvelle peau pour la dermato

En 1889, il y a donc 130 ans, se tenait le premier congrès international (ne disons pas mondial) de dermatologie à Paris regroupant quelques grands noms…des maladies de la peau (une centaine d’hommes blancs en habit et cravate portant moustache et barbe).

Tout était à faire depuis la description des dermatoses jusqu’aux premières tentatives thérapeutiques. Et de fait, les bases de données étaient vides. Et nous voici pour cette 24e Édition du congrès mondial de dermatologie à Milan au Mico, palais des congrès hautement futuriste, temple de la technologie moderne (60 à 70 % de femmes, multiethnicité, basquettes et tablettes). Mais là encore tout est nouveau : de nouvelles molécules pour le psoriasis et la dermatite atopique notamment, de nouvelles techniques d’investigation, de nouvelles approches non invasives en cosmétologie… A l’ombre de Leonardo da Vinci, génie et visionnaire, l’intelligence artificielle nous promet de belles envolées diagnostiques de l’autre côté du castello sforzesco et du Duomo où la statue de saint Barthélémy portant sa peau d’écorché, veille comme un signe prémonitoire. La dermato se fait une nouvelle peau…

Compte rendu opératoire.

Attention : ceci est un compte-rendu et/ou résumé des communications de congrès dont l’objectif est de fournir des informations sur l’état actuel de la recherche ; ainsi les données présentées sont susceptibles de ne pas être validées par les autorités françaises, et ne doivent donc pas être mises en pratique. Ce compte-rendu a été réalisé sous la seule responsabilité du coordinateur, des auteurs et du directeur de la publication qui sont garants de l’objectivité de ces informations. Certaines données peuvent ne pas avoir été validées par les autorités de santé françaises, ne pas figurer dans l'AMM du produit et ne doivent pas être mises en pratique.


Avec le soutien institutionnel de LEO Pharma

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article