EADV à Milan, l’avenir de la dermatologie

Il fallait bien la capitale de la mode et du design pour dessiner l’avenir de la dermatologie. Aussi est-ce à Milan que s’est tenu le 31e congrès de l’EADV du 7 au 11 septembre dernier. Avec un programme très riche qui a clairement montré l’élan de la spécialité vers la modernité des biothérapies et surtout des anti-JAK qui font une irruption remarquée dans de nombreuses indications dont la dermatite atopique, l’urticaire chronique spontanée ou encore le vitiligo.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article