Quel bénéfice d’un implant intra-vitréen d’acétonide de fluocinolone à 3 ans ?

Le bénéfice en vie réelle d'un implant intra-vitréen d’acétonide de fluocinolone (Iluvien®) a été évalué par l'analyse des données de 100 patients ayant un œdème maculaire diabétique traités en Allemagne.

Il s'agissait d'une analyse rétrospective ayant envisagé séparément les sujets avec et sans vitrectomie. Tous les patients présentaient une rétinopathie diabétique à un stade avancé. Globalement, l'état de santé des patients était mauvais et cela était particulièrement vrai pour le sous groupe de patients ayant eu une vitrectomie avant l'implantation. En effet, ce groupe comportait de nombreux patients pseudophaques, et/ou avec hypertension oculaire, et/ou avec ischémie maculaire, et les stades de rétinopathie diabétique proliférative étaient plus sévères. Sans surprise, les traitements au laser et/ou par injections intra-vitréennes d'anti-angiogéniques avaient été plus fréquents chez ces sujets.

Les principales raisons ayant entrainé la mise en place de l'implant intra-vitréen étaient une réponse insuffisante au traitement, un œdème maculaire prononcé et un grand nombre de récidives.

Les données de vie réelle allant jusqu'à 3 ans n'ont pas révélé de problème particulier de sécurité d'emploi ou de tolérance. La pression intra-oculaire a pu être bien contrôlée, mais avec un recours à un plus grand nombre de médicaments dans le sous-groupe de patients avec vitrectomie préalable.

Sur le plan de l’efficacité, les résultats indiquent que le traitement s'avère bénéfique même dans les cas d'œdème maculaire diabétique avancé. En atteste une réduction qualifiée « d'impressionnante » de l'épaisseur de la rétine centrale, laquelle est passée en moyenne de 500 µm à environ 300 µm dans les deux sous-groupes évalués.

Globalement, au 30ème mois, plus des deux tiers des patients avaient une épaisseur rétinienne centrale inférieure à 300 µm et il a été observé un gain d'acuité visuelle de six lettres dans le sous-groupe sans vitrectomie et de deux lettres dans le sous-groupe avec vitrectomie préalable. Cette différence est probablement à mettre sur le compte d'une altération rétinienne plus ancienne.

Compte tenue de la gravité de la situation des patients inclus, les résultats sont considérés comme très positifs en termes de réduction de l'œdème et d'acuité visuelle. Sur 3 ans, une amélioration ou une stabilisation a été obtenue pour 73 % des yeux. Dans l'ensemble, les meilleurs résultats ont été documentés sur les yeux sans vitrectomie préalable, mais pour ceux avec vitrectomie préalable les résultats (obtenus il est vrai avec un plus grand nombre de traitements supplémentaires) restent très positifs.

Dr Jean-Claude Lemaire

Références
Augustin A : The first report comparing the 3 year outcomes of iluvien® (fluocinolone acetonide) in vitrectomised and non-vitrectomised eyes in patients with DME – results from RETRO-IDEAL.

EURETINA 2018 (Vienne, Autriche) : 20-23 septembre 2018.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article