HCQ : le Pr Raoult contre-attaque tous azimuts

Marseille, le jeudi 5 novembre 2020 – Le 23 octobre, l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) refusait la demande de l’IHU de Marseille de délivrer une RTU (Recommandation temporaire d’utilisation) à l’hydroxychloroquine pour le traitement de la Covid-19 « A ce jour, les données disponibles, très hétérogènes et inégales, ne permettent pas de présager d’un bénéfice de l’hydroxychloroquine, seule ou en association, pour le traitement ou la prévention de la maladie » justifiait l’institution.

Ces dernières heures, l’affaire a rebondi du côté de l’institut dirigé par le Pr Didier Raoult.

De Sanofi ou du ministre : qui « ment » ?

Il a ainsi révélé un courrier de la direction des laboratoires Sanofi (qui produisent l’HCQ) adressé au ministre de la Santé Olivier Veran, dans lequel la firme fait part des raisons réglementaires qui l’ont conduit à refuser d’honorer les commandes de Plaquenil de l’AP-HM.

Pour le laboratoire, la liberté de prescription hors AMM, ne peut s’appliquer dans le cas de l’IHU, car « la prescription d’un médicament hors AMM par un médecin s’entend en effet au cas par cas, doit être conforme а l’intérêt du patient, et justifie par les donnes acquises de la science. Ces conditions ne sont plus réunies dans la mesure où l’AP-HM organise cette prescription à large échelle alors même que les donnés acquises de la science et l’intérêt pour les patients n’ont pas été démontrés (décision ANSM relative а la RTU) ».

Et de mettre le ministère en porte-à-faux « en dehors de toute recommandation officielle qui pourrait, le cas échéant, émaner de votre Ministre quant à l’utilisation hors AMM de notre spécialité Plaquenil® dans le cadre de la prise en charge de la Covid-19, je tenais à vous informer qu’il nous est impossible de donner suite aux commandes de l’AP-HM dans des quantités toujours importantes […] je souhaite aujourd’hui m’en remettre а la sagesse du Gouvernement et plus spécifiquement à celle de votre Ministre, seul légitime pour trancher cette question délicate. »

Dans une vidéo intitulée « Sanofi ou Ministre : qui bloque la vente d’hydroxychloroquine ? », le Pr Raoult explique qu’il divulgue ce courrier afin que le ministre de la Santé clarifie sa position. En effet, pour lui, de deux choses l’une, soit Sanofi « ment » et « c’est du refus de vente » car « Sanofi n’a pas à savoir à quoi nous utilisons les médicaments que nous recevons à l’hôpital », soit c’est le ministre qui « essaie de passer par une relation biaisée avec Sanofi » pour empêcher la délivrance d’un « médicament qui incontestablement est considéré comme efficace dans tous les des pays du monde ».

Aussi, le Pr Raoult explique qu’il va assigner au pénal le directeur de l’ANSM, pour prise illégale d'intérêts et mise en danger de la vie d'autrui : « La réponse que nous a donnée le directeur de l’ANSM est absolument déraisonnable sur le plan du raisonnement scientifique. Ils ne m’ont pas consulté et à ma connaissance ils n’ont pas consulté Sanofi. Ce n’est pas une décision raisonnée, mais une décision personnelle, je considère qu’il joue un rôle dangereux pour la sante des Français ».

Parallèlement, l’IHU a déposé une requête en annulation devant le Conseil d'État a annoncé à l'AFP son avocat Fabrice Di Vizio.

A suivre…

Gabriel Poteau

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (16)

  • Grotesques

    Le 05 novembre 2020

    On se demande qui joue le mieux les grotesques dans la pantomime de Marseille, Gandalf (ou Saroumane, on ne sait pas bien), l'ANSM, où il n'y a pas qu'un âne qui s'appelle Martin, le gentil Bilbolivier du Ministère, ou le directeur de SANOFI qui nous la joue bon élève, mais fait vraiment lèche cul ( "je souhaite aujourd’hui m’en remettre а la sagesse du Gouvernement..". MDR !).
    Tiens, le prochain sujet du bac qui n'aura pas lieu : définir ce que sont les données actuelles de la science, le premier qui rigole est reçu d'office.

    Dr Gilles Bouquerel

  • Clonage

    Le 07 novembre 2020

    Avoir perdu la partie (vraisemblablement), crier au complot, s’agiter, galvaniser ses troupes, accuser les big media et au final judiciariser l’affaire.
    Vous avez reconnu Donald Raoult alias Didier Trump.

    C’est juste pour rire, sans moquerie un peu indécente (GB) car le sujet est grave.

    Dr PE

  • La Vérité

    Le 08 novembre 2020

    Il est clair que Donald Raoult et Didier Trump sont des salauds mégalomanes rustauds et que Olivier Biden et Joe Veran sont des incarnations du Petit Jésus.
    D'ailleurs, toute la presse le dit, même le Lancet...

    Dr Michel Merlin

Voir toutes les réactions (16)

Réagir à cet article