Levée de l’anonymat : le don de sperme paisible ?

Interview du Dr Véronique Fournier, Directrice et fondatrice du Centre d’éthique clinique de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris


Chapitres


L’anonymat du don de sperme, qui est la règle aujourd’hui en France,  est remis en cause au nom du droit à connaître ses origines, droit qui a été reconnu, en 2016, par la Cour européenne des droits de l’homme.

Désormais, l’idée de lever l’anonymat de ce don fait son chemin en France. Ainsi, le ministre de la santé, il y a quelques jours, s’est montré favorable à une telle évolution.

Pour passer en revue, avec une spécialiste des questions d’éthique médicale, quelles seraient les conséquences d’une telle réforme, le JIM a rencontré le docteur Véronique Fournier, directrice et fondatrice du Centre d’éthique clinique de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris.

Un sujet bien sûr polémique mais qui est développé ici dans toute sa complexité et sans occulter les multiples répercussions possibles de ce changement de paradigme.

Réagir

Vos réactions (7)

  • Don e sperme anonyme, une monstruosité affective et éthique

    Le 02 juillet 2019

    J'ai écrit au Quotidien du Médecin qui l'a publiée(en 1972/ou73?) une lettre disant qu'au titre de psychiatre-psychanalyste et criminologue et légiste, je récusais la "folie mégalomaniaques des "plombiers-zingueurs" de la médecine qui pensaient (Friedman & Co.!) fabriquer une humanité technologique sans filiation affective et génétique, psychotisant les enfants et la société vers l'hypocrisie du n'importe quoi! L'enfant adultérin étant plus sûrement fabriqué de ce point de vue-là (affectif) que l'Enfant de "Personne"...
    Si je fus publié, je ne fus pas entendu...Evidemment!
    Il m'est fort plaisant, malgré l'agacement (!), de me voir avoir eu raison!
    Nous sommes gouvernés et construits "par des ingénieurs et pour des techniciens..." (tous les "autres" ne comptant que pour le décor!) Ainsi nos mœurs et nos villes! Une ineptie à Haut QI.qui ne s'en effondre pas moins surement...que celle des faibles d'esprits...

    Dr Jacques Borek

  • Bravo

    Le 02 juillet 2019

    Bravo, Madame ! Quel bon sens, de A à Z ! Surtout veillez bien à ce que ces options lumineuses ne soient pas bafouées par les lois à venir (risque d'intégrer que si les uns ont un papa et une maman, d'autres ont deux mamans ou deux papas !) Merci de votre combat ! Personnellement, j'ai défendu intégralement ces idées dans "Le miracle permanent" Maxime Joussein, pédiatre retraité, auteur, et, hélas, seul éditeur) adresse : miracle.permanent@orange.fr.
    Encore bravo, bon courage ! Meilleurs sentiments confraternels

    Dr Maxime Joussein

  • Sans filiation affective et génétique ...? (au Dr Borek)

    Le 04 juillet 2019

    Dr Borek, vous critiquez la technologie permettant de fabriquer des enfants sans filiation affective et génétique...Vous avez raison, la combinaison des deux filiations est l'idéal.
    Mais, s'il n'y a de toute façon aucune filiation affective (don de sperme anonyme), quel est l'apport affectif de préciser une origine génétique qui était le fruit du hasard ?
    A la limite, un enfant déçu par ses origines génétiques ne pourrait-il pas reprocher à sa mère de n'avoir pas été dans une banque américaine choisir le sperme d'un bel étalon blanc, musclé, avec un haut QI garanti ... ?

    Dr MA

Voir toutes les réactions (7)

Réagir à cet article