Urgent : Fin du port du masque en extérieur et levée anticipée du couvre-feu

Paris, le mercredi 16 juin – Après une semaine d’isolement, le Premier ministre Jean Castex, qui était cas contact de son épouse, annonce la fin du port du masque en extérieur dès le 17 juin ainsi que la levée "anticipée" du couvre-feu le dimanche 20 juin.
En revanche, le gouvernement maintient l’interdiction des "concerts sauvages" pour la fête de la musique.

"Un moment heureux de retour à une forme de vie normale"

Dans le détail, lors de son point presse à l’issue du conseil des ministres et du conseil de défense, le Premier ministre Jean Castex a martelé que la situation "s'améliore, et elle s'améliore plus vite que nous l'avions espérés". Notons que cette déclaration intervient alors que le nombre de patients en soins intensifs pour Covid-19 est passé sous la barre symbolique des 2000. "Ces évolutions positives sont à mettre sur le compte de la mobilisation des Français et du succès de la campagne de vaccination" estime-t-il.

Aussi, compte tenu de ces "succès" le Premier ministre a signifié la levée de "l'obligation générale du port du masque en extérieur (…) Le port du masque en extérieur ne sera donc plus obligatoire sauf dans certaines circonstances, quand on se regroupe" ou encore sur un marché ou en des lieux bondés, a-t-il détaillé.

"Les arrêtés préfectoraux qui régissent le port du masque en extérieur seront donc modifiés dès demain" a poursuivi le Premier ministre.

Jean Castex a également avisé les Français de la levée du couvre-feu dès dimanche, alors qu’il "qui devait s'appliquer jusqu'au 30 juin".

Par ailleurs le Premier ministre a exhorté la population à se faire vacciner "parce que c'est le meilleur rempart contre la reprise épidémique", il a aussi fixé un nouvel objectif de 35 millions de Français complètement vaccinés et de 40 millions de primo-vaccinées à la fin du mois d'août.

Il a conclu "nous vivons un moment important, un moment heureux de retour à une forme de vie normale"…Concernant le masque en extérieur, les esprits chagrins rappelleront que son utilité n’aura jamais été formellement démontrée…

F.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (3)

  • Masques en rade

    Le 16 juin 2021

    Enfin à visage découvert, à visages aux physionomies démasquées pour le meilleur et le pire, on respire.
    Sauf ces astucieux reconvertis d'urgence dans l'industrie de fabrication et vente des masques, soudain ruinés. Que vont devenir nos labos géants quand tout le monde vaccinable aura été dument inoculé ? Parade : rappel annuel, mutants redoutables, on le sent venir gros comme une maison.
    Quant aux spots tv de propagande pour les "gestes barrière", va falloir enfin les remiser. Ouf.

    Dr François-Marie Michaut

  • Une loi qui nous protège

    Le 16 juin 2021

    Bien sûr il y a eu une alerte, mais comme la grippe espagnole, mais 60 000 personnes aux USA sont morts du cancer comptabilisé en covid, et combien en France, le nombre de disparu en HEPAD en France la même chose comptabilisé en dg covid pour être de plus rémunéré par l'état.
    Ne parlons pas de l'état cassé, pillé,des entreprises qui ne reprendront plus le travail à cause de l'état, qui à tout dissimulé, pour sauver les 65000 employés des laboratoires.

    On se glorifie d'avoir eu raison de vacciner, mais on oublie de calculer juste: 28000000 de français ont eu la première injection, mais sur 68000000 de personne ?
    Je rappel qu'il existe une loi pour refuser d'être vacciné qui nous protége;la loi du 28/octobre 2017.
    Chapitre premier de 2002 article 11 du grand livre de la santé publique.

    Jacques Lucas (IDE)

  • Efficacité du masque

    Le 20 juin 2021

    Très complotiste la conclusion de cet article qui émet des doutes sur l’efficacité du masque !
    Bien sûr, la science n’a pas constaté d’efficacité ni d’ailleurs aux autres politiques, tels que confinement, couvre feu et autres idées aussi sottes que grenues comme la fermeture des remontées mécaniques.
    Il n’en reste pas moins que le soutien devrait être sans faille !

    Dr P Barbeau

Réagir à cet article