Vaccination Covid : Brigitte Macron sera-t-elle le joker ?

Paris, le mercredi 6 janvier 2021 – Les préoccupations diverses, concernant les antivaccins, les réactions des médecins libéraux, les risques de pénurie : d’accord. Les difficultés logistiques, éventuellement. Mais l’absence d’envie, ce baume facile et gratuit, c’est plus douloureux peut-être encore. Pas d’impatience, pas d’empressement, pas d’enthousiasme : tout au long du mois de décembre la communication du gouvernement autour de la vaccination a semblé un mélange de réserve et de réticence feutrée. Même quand Mauricette devenait la première française vaccinée, seuls des messages sur Twitter, Twitter qui en dépit de son importance médiatique n’est cependant pas un réflexe pour tous les Français, étaient envoyés par le Président de la République et ses ministres. Comme un air de service minimum.

En finir avec les faux prétextes

Le gouvernement a-t-il trop cru que la défiance dont il est l’objet rejaillirait sur le vaccin s’il se montrait trop engagé ? En tout cas, les appels sont nombreux pour qu’il sorte de cette attitude, pour qu’il se montre plus franc dans son élan. Dans l’ombre certains des ministres âgés de plus de 60 ans et donc presque prioritaires commencent à demander à être vaccinés sous les projecteurs et à sortir du discours mettant en avant le refus de risquer d’être perçus comme des privilégiés.

Star système médical

Alors parallèlement aux mesures d’accélération de la vaccination, la campagne de communication s’est mise en marche. Outre la visite d’Olivier Véran à l’Hôtel Dieu, depuis hier, les images se multiplient de médecins « vedettes » diffusant les images de leur vaccination. Les photos du Monsieur Vaccin, Alain Fisher ont même été abondamment relayées par les services de communication du ministère de la Santé, tandis que parallèlement celles du professeur Karine Lacombe et de nombreux autres « médecins stars » étaient largement diffusées sur les réseaux sociaux.

Une attente indubitable

Pour les médecins, la valeur de cette exemplarité ne fait aucun doute. Un sondage réalisé sur le site du Quotidien du médecin révèle ainsi que 86 % des praticiens considèrent que les membres du gouvernement devraient se faire vacciner pour l’exemple. L’importance d’une telle mise en avant avait été signalée également par la fondation Jean Jaurès : « L’effet d’entraînement d’élites politiques se faisant vacciner dans les premiers pourrait être décisif et permettrait d’atténuer la peur parfois irrationnelle concernant la dangerosité du vaccin. Ou, pour le dire autrement, dans cette période troublée, mieux vaut passer pour un privilégié et réussir une campagne de vaccination qui s’annonce – pour le moins – extrêmement périlleuse que de vouloir tenir son rôle de « citoyen ordinaire », puisque, à l’heure actuelle, être un « citoyen ordinaire » signifie refuser de se faire vacciner. Et, pour un président ayant tant joué de la rhétorique guerrière dans sa gestion de l’épidémie, un chef ne se doit-il pas de monter au front en premier dans un devoir d’exemplarité ? » remarquait ainsi Antoine Bristielle.

En attendant Brigitte Macron ?

Mais plus qu’Emmanuel Macron (dont la contamination par SARS CoV-2 rend la vaccination moins impérieuse et surtout plus discutable d’un point de vue immunitaire), certains dont le spécialiste de la communication Philippe Moreau-Chevrolet estiment que c’est la vaccination de Brigitte Macron, dont l’âge fait d’elle un sujet plus à risque et qui jouit d’une belle popularité, qui pourrait avoir une influence sur certains Français. A suivre !

Aurélie Haroche

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (3)

  • Une question

    Le 10 janvier 2021

    Juste une question : puisqu’elle déjà été contaminée et malade, pourquoi ferait-elle un vaccin ?

    Françoise Leprince

  • Pas vaccinée avant trois mois ?

    Le 10 janvier 2021

    Madame Macron aurait été testée positive au Sars-Cov-2 fin décembre 2020 : elle ne pourrait alors pas être vaccinée avant trois mois.
    Mme Bachelot-Narquin (74 ans) et M. Le Drian (73 ans) sont les plus âgés du gouvernement actuel.

    Dr Christian Pelissier

  • Le CCNE

    Le 11 janvier 2021

    Si on suit l'avis très réservé du CCNE, ce n'est pas demain que la vaccination sera étendue en France!

    Dr Eric Giblot Ducray

Réagir à cet article