Dernière année d’internat de médecine générale en autonomie : la riposte s’organise sur Twitter

Les Sénateurs ont adopté, contre l’avis du gouvernement, un amendement au projet de loi de santé qui prévoit de faire de la dernière année d’internat de médecine générale une année d’exercice « en autonomie ». Les associations d’étudiants et internes hostiles à cette évolution ont lancé une campagne sur Twitter qui derrière le slogan #pasencadrépasformé détaille les dangers d’une telle réforme.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article