Deux centres de santé déconventionnés après des accusations de fraude

La CNAM a déconventionné un centre de santé dentaire dans les Yvelines et un centre ophtalmologique et dentaire en Seine-Saint-Denis pour avoir facturé des actes fictifs non réalisés. L’ampleur de la fraude serait de 1,5 millions d’euros. La sanction s’appliquera pour 5 ans à compter du 23 janvier pour le centre de Seine-Saint-Denis et du 1er février pour celui des Yvelines. Le déconventionnement d’urgence a été rendu possible par la signature d’un nouvel avenant à la convention entre la CNAM et les centres de santé en octobre dernier.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article