La CSMF demande au gouvernement de prémunir les médecins de ville des délestages

Depuis quelques jours, le gouvernement alerte la population sur le risque que surviennent durant l'hiver des "délestages", c'est à dire des coupures de courants ponctuels. Selon l'arrêté du 5 juillet 1990, les établissements de santé au sens large sont en principe prémunis contre ces délestages. Dans un communiqué, la confédération des syndicats médicaux français (CSMF) demande au gouvernement d'inscrire les cabinets libéraux dans la liste des institutions prioritaires non-ciblées par les délestages.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article