La HAS appelle les médecins à mieux signaler les violences conjugales

A la veille de la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes ce vendredi, la Haute Autorité de Santé (HAS) publie un nouvel outil d’aide au repérage des violences conjugales à destination des médecins. La HAS invite les praticiens à systématiquement questionner leurs patientes sur d’éventuels violences conjugales. Actuellement, seul 3 % des femmes indiquent que leur généraliste les interroge sur ce sujet.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article