La santé, une part importante de l’activité de la CNIL

Selon le rapport d’activité annuel de la Commission national informatique et liberté (CNIL) paru ce mercredi, 15 % des requêtes qu’elle traite et 8 % des plaintes concernent la santé et notamment la protection des données médicales. La CNIL note une augmentation importante des attaques informatiques contre les établissements de santé, notamment par rançongiciel (cyberattaque combinée à une demande de rançon). L’organisme se félicite également de la création d’un référentiel de cybersécurité à destination des cabinets médicaux.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article