L’ANSES alerte sur la sédentarité des jeunes

L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire) rappelle que les deux tiers des 11-17 ans sont trop sédentaires et sont donc à risque de complications (surpoids, obésité, troubles du comportement alimentaire ou encore qualité du sommeil et de vie altérée) et envoie un message d’alerte aux pouvoirs publics.


Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article