L’ANSM renforce l’information sur les effets secondaires du finastéride

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) indique qu’à compter du 28 avril prochain, toutes les boites de médicaments à base de finastéride (indiqué dans l’alopécie d’origine androgénétique) devront comporter un encadré rouge indiquant le risque d’effets indésirables psychiatriques ou sexuels ainsi qu’un QR code renvoyant vers le dossier thématique élaboré par l’ANSM.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article