Le Danemark renonce à élargir le domaine des soins sans consentement

Au Danemark, un projet de loi a été retiré après de vives protestations de l’opposition. Il prévoyait  que le ministère de la Santé puisse « classer une maladie [...] comme socialement critique », ce qui lui octroyait un vaste éventail de pouvoirs spéciaux comme celui d'isoler les patients, de les traiter ou de les vacciner sans leur consentement.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article