Le Parlement renforce l’aide aux parents d’enfants gravement malades

Le Parlement a adopté un dispositif améliorant l’aide aux parents d’enfants souffrant d’une pathologie grave pour qu’ils puissent rester plus longtemps à leurs côtés si nécessaire. Le dispositif actuel prévoit 310 jours de congé de présence parentale (CPP) et d’allocation journalière de présence parentale (AJPP), dans la limite d’une durée de 3 ans. Ce droit à 310 jours de CPP et d’AJPP peut être renouvelé en cas de rechute ou de récidive de la maladie, après la période de trois ans. Pour répondre à certaines situations, en particulier celles des familles dont les enfants sont atteints d’un cancer, la proposition ouvre la possibilité de renouveler le versement de l’allocation pour un maximum de 310 jours et pour 3 ans, sans attendre le terme de la première période de 3 ans.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article