Le virus Ebola pourrait se réactiver après des années chez les survivants

Selon une étude parue dans Nature, le virus Ebola pourrait se réactiver plusieurs années après une fièvre hémorragique et ainsi susciter de nouvelles épidémies.

Pour en savoir plus : https://www.nature.com/articles/d41586-021-02378-w

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article