L’épidémie de gastro-entérite a retrouvé son niveau d’avant pandémie en 2022

Selon les données de Santé Publique France (SPF), l’épidémie de gastro-entérite aigue (GEA) de l’hiver 2021-2022 a été aussi voire plus importante que celle de l’hiver 2018-2019, après un recul de l’épidémie due aux mesures de confinement lors des hivers 2019-2020 et 2020-2021. L’épidémie a ainsi connu un pic début mars 2022, lorsque 2,8 % des passages aux urgences concernaient un cas de GEA. Pour SPF, cette hausse pourrait être due à la « dette immunitaire » des jeunes enfants qui n’ont pas été exposés aux virus durant les confinements (mais la réalité de ce concept de dette immunitaire est contestée).  

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article