Les officinaux évincés de la vente des produits de contraste

Un amendement de dernière minute au projet de loi de financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) adopté ce vendredi oblige désormais les cabinets de radiologie à fournir les produits de contraste aux patients, qui n'auront plus à se rendre en pharmacie. Une mesure dénoncée par la Fédération des Syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), qui évalue son coût à 290 millions d'euros pour les pharmaciens et demande au gouvernement des précisions sur les modalités de gestion des stocks constitués par les officines.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article