L’hôpital Foch expérimente le dépistage précoce du cancer du poumon

18 mois après que la Haute Autorité de Santé (HAS) ait recommandé l’engagement d’un programme pilote de dépistage précoce du cancer du poumon, l’hôpital Foch de Suresnes se lance dans l’expérimentation. Un scanner thoracique à faible dose sera donc proposé aux fumeurs et anciens fumeurs âgés de 50 à 80 ans. « Notre ambition n’est pas de se limiter au dépistage mais de proposer une prise en charge complète » explique le Dr François Mellot, chef du service d’imagerie médicale, qui espère pouvoir fournir sous 15 jours un bilan d’opérabilité aux patients dépistés positifs.

Copyright © 2023 JIM SA. Tous droits réservés.

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article