L’occupation des locaux de l’ARS de Bretagne suscite l’émotion

Jeudi dernier, des centaines de manifestants ont occupé les locaux de l’antenne finistérienne de l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Bretagne, séquestrant huit personnes sur places pendant quatre heures, pour protester contre la régulation de l’accès aux urgences de l’hôpital de Carhaix. Un accès de violences qui a suscité l’indignation de la conférence des directeurs de CHU. Dans un communiqué, ces derniers dénoncent « des agissements inadmissibles ». « S’en prendre à ceux qui consacrent toute leur énergie à préserver l’offre de soins en Bretagne est particulièrement choquant » écrivent les directeurs d’hôpitaux.  

Copyright © 2023 JIM SA. Tous droits réservés.

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article