Maltraitance infantile : deux médecins condamnés pour une erreur d’expertise

Le tribunal de Grande instance de Nancy a condamné deux praticiens experts auprès des tribunaux, qui avaient écarté le diagnostic d'angio-œdème héréditaire chez un enfant et étayé, par erreur, la thèse d’une maltraitance. Ils ont été condamnés à verser 140 000 euros aux parents au titre des dommages et intérêts.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article